Gérer Cookies
En poursuivant la navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêt. Pour en savoir plus cliquer ici et paramétrer les cookies.
Le marché florissant des start-ups françaises malgré le Covid-19
Publié le 22 octobre 2021
Bien que la pandémie de Covid-19 ait causé bien des dommages, la plupart des entreprises françaises ont néanmoins pu tirer parti de la période post-covid pour croître !

C'est le cas notamment des "licornes", à savoir les start-ups valorisées à plus d'un milliard de dollars ( ex : DoctoLib, BlaBlaCar, OVH, Deezer...) dont le nombre a doublé en France en moins d'un an, tous secteurs d'activité confondus.

Résultat : en 2021, on compte désormais 19 "licornes" françaises, ce qui hisse actuellement la France au 6ème rang parmi les pays comptant des licornes ( après les USA, la Chine, l'Inde, le Royaume-Uni et Israël).

D'après Christopher Dembik, économiste et directeur chez Saxo Bank, cette augmentation de licornes s'explique notamment par l'attractivité de la " start-up nation" qui a su séduire de nombreux investisseurs étrangers.
Selon le cabinet Ernst&Young (EY), la France était le premier pays européen pour l’accueil des investissements internationaux en 2020.

D'autre part, le Covid-19 a amené l'Etat et les banques centrales à verser d'importantes sommes d'argent pour soutenir l'économie, ce qui a augmenté le nombre de levées de fonds auprès des investisseurs depuis début 2021.

Nous restons donc optimiste quant à l'avenir des start-ups en France, qui se défend plutôt bien !
Inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
Listes des commentaires